Le portail officiel d'informations sur la Suisse

Le portail officiel d'informations sur la Suisse

Your Gateway to Switzerland

La découverte du chocolat

Cabosse avec fèves (nouvelle fenêtre)

Cabosse avec fèves© Chocosuisse

La patrie du chocolat

Christophe Colomb avait bien remarqué à quel point les fèves de cacao étaient précieuses aux yeux des Mayas, après s'être emparé d'une de leurs barques de commerce au large de l'actuel Honduras, mais il ne manifesta pas davantage d'intérêt pour cette matière. Les habitants de ces contrées utilisaient le cacao aussi bien comme monnaie que pour la préparation d'une boisson appelée xocolatl, qu'ils réservaient aux mâles de haut rang.

C'est Hernando Cortés, conquistador de l'empire aztèque - aujourd'hui sur le territoire du Mexique -, qui, le premier, se rendra compte de la richesse potentielle offerte par le chocolat. Manifestement séduit par l'idée de « faire pousser de l'argent », il va créer une plantation de cacao en vue d'en utiliser les fèves comme monnaie. Mais il est aussi à l'origine de leur arrivée à la cour d'Espagne, puisqu'il y présente en 1528 les premiers grains de cacao ainsi que l'équipement permettant de les transformer en boisson. Cela dit, si Cortés apprécie ce breuvage exotique, c'est en raison de sa capacité à redonner des forces à ses soldats.

Le chocolate traverse l'Atlantique

Lorsqu'ils goûtent au chocolat, les Espagnols ne montrent pas un grand enthousiasme : trop amer, trop épicé... Puis ils y ajoutent leurs propres ingrédients. L'importation régulière débutera en 1585. Ce n'est pas encore le chocolat que nous connaissons, ni pour le parfum ni pour la consistance. Ainsi, les Espagnols aiment corser leur chocolat de poivre noir.

Avec la diffusion plus large du chocolat, les fabricants vont imaginer d'autres adjonctions - le lait, le vin, voire la bière. Le chocolat continue d'être consommé essentiellement sous forme de boisson jusqu'au 19e siècle, bien qu'une pâte de chocolat existe déjà.

Le chocolat apparaît en France vers 1615. Le roi Louis XIII épouse cette année-là la princesse Anne d'Autriche, élevée à Madrid, qui introduit la boisson à la cour de France. Etant donné son prix, celle-ci est réservée aux élites, si bien que boire du chocolat devient un symbole de rang social.

De France, le chocolat se répand à travers l'Europe comme la boisson à la mode des personnes fortunées.